MENDICITÉ

Alerte Roms sur la plaine de Plainpalais

Par Christine Zaugg,

Le QG des Roms se trouve à Plainpalais.

La police constate l'arrivée de nouvelles communautés en provenance de Roumanie.A Plainpalais où elles ont établi leur QG, des commerçants se plaignent de vols à répétition.Mesemrom, l'association défendant les Roms estime que les 10'000 amendes décernées depuis 2009, ne servent à rien.
«Les Roms sont passés à la vitesse supérieure. Il n'y a plus d'estropiés, de femmes avec enfants, mais bien des gens provenant de mêmes villages en Roumanie qui travaillent en organisation.» Patrick Pulh, porte-parole de la police est catégorique. Depuis le début de l'année, il y a près de 180 nouveaux mendiants et leur QG se trouve sur la plaine de Plainpalais.
Trafic sur la Plaine
Au fil de la matinée, on les voit arriver par groupes et ils élisent domicile toute la journée sur la Plaine. La grande majorité de ces Roms sont des hommes. Ils se regroupent par clan, se partagent leur butin récolté pendant la journée. «Ils commettent des larcins, comme des vols à l'étalage», reconnaît Patrick Pulh. Les CFF ont constaté que des femmes de la communauté opéraient en bande pour voler dans les trains entre Genève et Lausanne.
Malaise genevois
«La semaine dernière, ils sont venus à dix au supermarché. Ils se sont servis en viande et sodas qu'ils consommaient sur place! Ils ont pris des saucisses à rôtir et les ont mangées crues, le tout sans rien payer…» Le témoignage d'un vendeur de Coop City est éloquent. Michel Produit, attaché de presse des Coop City de Suisse romande confirme le malaise genevois: «Le pire c'est à Genève, on n'a jamais vu ça! Nous subissons beaucoup de vols de la part de ces mendiants. Nous avons dû augmenter notre service de sécurité… La police ne se déplace pas systématiquement. On a l'impression que tout le monde se fiche de cette problématique.»
Agressifs
Même son de cloche du côté des restaurateurs autour de la Plaine: «Depuis qu'il fait à nouveau beau, les Roms viennent importuner les clients sur nos terrasses, confie une serveuse. Nous les chassons à cadence régulière. Il y a certes ceux qui viennent jouer de la musique, mais ils sont une minorité. En revanche, nous avons constaté l'arrivée de nouveaux mendiants. Ces derniers vont jusqu'à agresser les citoyens qui ne leur donnent pas d'argent et engueulent ceux qui ne leur en donnent pas assez. »La situation est à ce point chaotique, que les riverains de Plainpalais, ont baptisé ironiquement la Plaine, la route du Rom! «La semaine dernière, ils sont venus à dix au supermarché et ils se sont servis en viande et sodas qu'ils consommaient sur place!» Un vendeur de Coop City

RÉAGISSEZ!

Merci de GHI pour des

Merci de GHI pour des rapports à ce sujet. J'habite près de la Plaine et se sentent très dangereux. Je viens de l'Australie où ce peuple nombreux ne serait jamais permis de se rassembler, faire peur et les résidents de la nature du sol.
Je pense qu'il est disgraceul la police ne les déplacez pas, la police doit patrouiller dans la zone et le garder propre et sans danger pour notre avenir. Ils laissent des ordures, des déchets humains, de la literie et des vêtements dans ce qui pourrait être un beau parc public. Honte à vous de Genève pour votre inaction. Genève va rapidement perdre son attrait international devrait-il continuer, pour ma part, serait revenir en Australie, si cela est autorisé à continuer. Je me sens beaucoup plus en sécurité.

Normal! On paye pour notre

Normal!

On paye pour notre gentillesse, si on leur aurrait foutu des coups de pieds au cul au lieu de leur donner de l'argent quand ils mendiaient, on n'en serait pas là!

Mais non, on les acceuille, on leur construit une plaine de plainplalais payée à prix d'or par les contribuables, on les encouragent sévir. Il ne faut pas s'étonner de voir maintenant débarquer ces bandes organisées qui opérent impunément.

Et la police dans tout ça? elle peut bien les empécher de commettre des larcins, mais n'ayant aucune base légale pour remédier au probléme en profondeur à quoi sert-il d'arrêter un individu qui sera relâché 1h plus tard faute de lois efficaces.

A force d'avoir laissé les choses se faire, nous nous trouvons maintenant forcés de cohabiter avec des "touristes" qui ont parcouru des millier de kilométres pour mendier, se ballader en TPG gratuitement, voler et agresser les Genevois qui eux n'ont ni associations et avocats pour les défendre, et doivent payer leurs impôts, commissions, factures et titres de transport TPG sous peine d'amende pharaonique.

C'est vrai, nous qui habitons en Suisse nous sommes tellement riche! Nous pouvons nous permettre d'acceuillir et subvenir au besoins de tous les miséreux de la planéte!

Assez!!! Comme chaque semaine

Assez!!!

Comme chaque semaine ,je suis occupée à lire le GHI et là; j'ai bien failli m'étrangler en lisant l'encart concernant les Roms et les propositions pour le moins ineptes avancées par les personne citées dans l'article.

Primo soit nos deux samaritains vivent dans un monde bien étrange, de le quel la police et les riverains ne sont que d'odieux fachistes; ou alors ils vivent dans un monde dans le qul tous les précairs et oubliés de Genève n'existent pas; dès lors leurs exigences seraient tolérables!
mais enfin ,alors qu'une énorme frange des Genevois ont disparus des statistiques de l'aide sociale (nouvelle loi sur le chômage etc.) ce qui en fait de vrais exclus! (sans aucun revenu) et là le plus cynique et cruel c'est que personne de l'intellingencia Genevoise ne pousse de grands cri d'orfraie afin d'exiger de nos politiques un véritable intérêt et des solutions; car enfin tous ces hommes et femmes ne sont pas des fainéants et travailleraient bien volontiers si les employeurs (Etat et Privé) ne pratiquaient pas le dumping salarial avec autant de bonheur! N'en déplaise à certains il s'agit d'un état de fait! Oui messieurs et mesdames les bons samaritains, les Genevois voient la misère ; car bien souvent eux-mêmes la vive de façon violente donc par décence, voyez vous aussi la pauvreté des Genevois elle est réelle!.
Oui le commerce marche, les grandes marques aussi;mais assurément pas grâce aux Genevois lambda,ils n'en n'ont plus les moyens, ils vivotent,jonglent,survivent. Le gros de la croissance est attribuable aux ressortissants étrangers qui eux peuvent payer les loyers exorbitants (expatriers) et ceux qui ont la joie de bénéficier du dumping salarial.
Oh je vous vois venir;sachez que sans engagement politique, j'observe simplement que les personnes qui devraient avoir à coeur de défendre tous les précaires du Canton ne le font pas et pire sont "discriminatoires" envers les chômeurs de longues durées, ceux qui ont disparu du système, les travailleurs pauvres, et ceux qui n'ont plus la parole etc...
Ce qui il me semble trahit fortement l'essence même de l'esprit de Genève.
Aucun de nos dirigeants ne veulent le voir mais Genève va mal très mal,jamais je n'aurai cru assister à une telle déchéance;tant humaine qu'intellectuelle ,il n'y a plus de système de valeur tout est inversé; à croire que la misère ne peut venir que de l'extérieur et d'ailleurs mais jamais "inland". Bref pourquoi les Roms auraient-ils plus de droit qu'un Genevois qui paie ses impôts et est un citoyen respectueux des autres. Pourquoi auraient-ils droit à l'aide sociale payées par mes impôts; alors que mes voisins rament sur une galère ne leur donnant aucun droit!!
Alors messieurs et mesdames les bons samaritains pourquoi.

signé une citoyenne dépitée --
Meilleurs salutaitons

Le citoyen suisse doit

Le citoyen suisse doit respecter les règles, mais les étrangers sont privilégiés, car ils passent au-dessus des lois. C'est le cas pour ces gitans-mendiants, mais aussi le cas avec les dealers africains libérés en 3 heures et qui vendent la mort à nos enfants, de même les clandestins qui doivent être expulsés, mais à qui le gouvernement traitre veut donner des logements qui devaient être attribués aux suisses, etc...

Assez!!! Comme chaque semaine

Assez!!!

Comme chaque semaine ,je suis occupée à lire le GHI et là; j'ai bien failli m'étrangler en lisant l'encart concernant les Roms et les propositions pour le moins ineptes avancées par les personne citées dans l'article.

Primo soit nos deux samaritains vivent dans un monde bien étrange, de le quel la police et les riverains ne sont que d'odieux fachistes; ou alors ils vivent dans un monde dans le qul tous les précairs et oubliés de Genève n'existent pas; dès lors leurs exigences seraient tolérables!
mais enfin ,alors qu'une énorme frange des Genevois ont disparus des statistiques de l'aide sociale (nouvelle loi sur le chômage etc.) ce qui en fait de vrais exclus! (sans aucun revenu) et là le plus cynique et cruel c'est que personne de l'intellingencia Genevoise ne pousse de grands cri d'orfraie afin d'exiger de nos politiques un véritable intérêt et des solutions; car enfin tous ces hommes et femmes ne sont pas des fainéants et travailleraient bien volontiers si les employeurs (Etat et Privé) ne pratiquaient pas le dumping salarial avec autant de bonheur! N'en déplaise à certains il s'agit d'un état de fait! Oui messieurs et mesdames les bons samaritains, les Genevois voient la misère ; car bien souvent eux-mêmes la vive de façon violente donc par décence, voyez vous aussi la pauvreté des Genevois elle est réelle!.
Oui le commerce marche, les grandes marques aussi;mais assurément pas grâce aux Genevois lambda,ils n'en n'ont plus les moyens, ils vivotent,jonglent,survivent. Le gros de la croissance est attribuable aux ressortissants étrangers qui eux peuvent payer les loyers exorbitants (expatriers) et ceux qui ont la joie de bénéficier du dumping salarial.
Oh je vous vois venir;sachez que sans engagement politique, j'observe simplement que les personnes qui devraient avoir à coeur de défendre tous les précaires du Canton ne le font pas et pire sont "discriminatoires" envers les chômeurs de longues durées, ceux qui ont disparu du système, les travailleurs pauvres, et ceux qui n'ont plus la parole etc...
Ce qui il me semble trahit fortement l'essence même de l'esprit de Genève.
Aucun de nos dirigeants ne veulent le voir mais Genève va mal très mal,jamais je n'aurai cru assister à une telle déchéance;tant humaine qu'intellectuelle ,il n'y a plus de système de valeur tout est inversé; à croire que la misère ne peut venir que de l'extérieur et d'ailleurs mais jamais "inland". Bref pourquoi les Roms auraient-ils plus de droit qu'un Genevois qui paie ses impôts et est un citoyen respectueux des autres. Pourquoi auraient-ils droit à l'aide sociale payées par mes impôts; alors que mes voisins rament sur une galère ne leur donnant aucun droit!!
Alors messieurs et mesdames les bons samaritains pourquoi.

signé une citoyenne dépitée --
Meilleurs salutaitons

faire attention, un jour le

faire attention, un jour le peuple en aura marre... et passera à l'acte envers ces personnes voleuses et agressives.

Il faudra que "nos élus" se bougent avant l'inévitable...

et pour ceux qui veulent les

et pour ceux qui veulent les défendre sachez que certains marchands du marché on "au début" souhaitez leur faire gagner quelques sous mais ceux-ci ne souhaite pas travailler.. !! "non moi pas travaillé, toi donner moi"

Pour moi il faut les aider !

Pour moi il faut les aider ! Je propose une augmentation de 10% des impôts pour les genevois et avec cette somme on pourra construire des logements pour les loger et le surplus on pourrait leur donner afin que ces derniers ne traînent pas dans la rue et ne viennent plus importuner nos honorables gauchos. Vous n 'êtes pas d'accord ? Alors vous êtes des racistes ! Signé un socio à pattes qui aime aider les roms.

En Suisse comme en France, le

En Suisse comme en France, le fléau rom grandit chaque jour davantage, avec la complicité active des soi-disant "associations humanitaires". les roms sont rompus à toutes les pratiques de vol et de crime organisé, l'europe civilisée est pour eux un merveilleux terrain d'abondançe, ou une législation laxiste (ce qu'ils ont parfaitement compris) leur permet de jouir d'une quasi impunité. Ils parasitent les aides sociales, le système de santé, au détriment des cotisants et contribuables de chaque pays, et quand on voit le comportement arrogant et agressif déja des jeunes roms, on devine sans peine à quelle redoutable maffia nous serons un jour confrontés: il s'agit de pure sauvagerie, rien d'autre. Veillez sur vos proches vulnérables, ce sont les victimes idéales de cette engeance.

Je vis à Plainpalais et

Je vis à Plainpalais et confirme tout ce qui est écrit dans l'article.

Je ne vois d'ailleurs pas l'utilité de réaménager la plaine vu qu'elle ressemblera de toute façon à une poubelle géante, et l'été qui arrive...

Dommage que les roms ne savent pas utiliser une poubelle.
On serait peut-être plus aimbable s'ils étaient bien élevés.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.